Comment traiter l’énurésie, Desmopressine pour traiter l’énurésie

Desmopressine & énurésie – dans quel cas traiter ce symptôme ?

L’énurésie désigne l’incapacité à contrôler ses mictions nocturnes chez un enfant âgé de plus de 5 ans (1). Les conséquences psychologiques peuvent être importantes sur l’enfant. Repli sur soi, perte d’estime de soi, impacts sur la vie scolaire, impossibilité à passer la nuit chez des amis par crainte d’un accident énurétique, tristesse, voire dépression. Il est donc important d’accompagner son enfant, et si besoin, de consulter un médecin, pour l’aider à combattre l’énurésie.

Enurésie – les traitements naturels

Le traitement de l’énurésie ne nécessite pas systématiquement le recours aux médicaments. Des mesures générales contre l’énurésie peuvent parfois suffire à endiguer les pipis au lit de l’enfant. Parmi ces derniers, l’observation de règles hygiénodiététiques, ou encore une psychothérapie.

Des traitements hygiéno-diététiques

Des règles simples peuvent permettre à l’enfant d’arrêter ou de diminuer ses pipis au lit. Comment arrêter de faire pipi au lit ? Les recommandations de bonnes pratiques (2) :

  • Parler à votre enfant : il s’agit non pas de le gronder, mais de le rassurer sur le fait qu’on sait les pipis au lit sont involontaires, qu’il n’est pas le seul enfant dans cette situation et qu’une solution sera trouvée ;
  • Contrôler l’apport en boisson de l’enfant : encourager l’enfant à boire de l’eau tout au long de la journée sans attendre la sensation de soif, et à limiter les apports hydriques après 18 h. Boissons sucrées, gazeuses, caféinées sont à éviter en fin de journée, de même que les aliments très salés ;
  • Réguler le passage aux toilettes : Il est recommandé que l'enfant aille régulièrement aux toilettes durant la journée, sans se retenir excessivement, et qu'il fasse de même le soir avant d'aller se coucher, sans que ses parents aient besoin de lui rappeler. Le déroulement des nuits : le sommeil de l’enfant doit rester la priorité. Il ne faut donc pas le réveiller la nuit pour qu’il aille aux toilettes ou pour changer ses draps s’il a fait pipi au lit. Et prévoir un temps pour la douche de l’enfant le matin en cas de pipi au lit, afin qu’il n’aille pas à l’école en sentant l’urine.

Énurésie et psychologie

L’énurésie peut avoir des causes psychologiques. Tout particulièrement chez l’adolescent, où les causes psychologiques sont souvent au premier plan. Une séparation des parents, un déménagement, la perte d’un proche, la maltraitance peuvent se traduire par des pipis au lit. Il est donc important que l’enfant puisse être suivi par un psychologue ou un pédopsychiatre. Par ailleurs, les parents doivent faire montre de psychologie face à l’énurésie de leur enfant (3). Il ne faut surtout pas le punir ou se moquer de lui. Patience et compréhension sont donc recommandées. Il s’agit de même de ne pas humilier l’enfant en en parlant en dehors du cercle familial restreint. Il faut lui expliquer, avec des mots accessibles à son âge, voire des dessins si besoin, comment fonctionne la vessie, les causes possibles de son énurésie. Il faut opter pour une parentalité positive, c’est-à-dire encourager l’enfant à tenir un calendrier de missions, et le récompenser si des progrès sont constatés. Enfin, pour que l’enfant ait le sentiment de ne plus totalement subir la situation, il faut l’impliquer dans sa guérison, le rendre acteur de cette dernière : le faire participer au changement des draps, à la mise du linge sale au lave-linge, à la tenue d’un calendrier des missions qu’il présentera à son médecin, aux échanges avec le médecin.

Énurésie — quand consulter un médecin spécialisé ?

Même si, dans certains cas, l’énurésie peut disparaître en observant des mesures hygiéno-diététiques, selon les circonstances, elle peut nécessiter une consultation médicale.

Enfant énurétique - quand consulter ?

Plusieurs critères sont à considérer pour déterminer s’il faut consulter un médecin spécialisé ou non pour son enfant énurétique (4). Ces critères sont des résultats insuffisants malgré l’observation de mesures hygiéno-diététiques pendant plusieurs semaines, des symptômes laissant suspecter une infection urinaire (brulures à la miction, fièvre, douleurs vésicales) ou une autre pathologie comme le diabète (l’enfant boit beaucoup et va souvent aux toilettes). Ou encore l’enfant rencontre aussi si l’enfant a des fuites urinaires la journée : il mouille ses sous-vêtements dans la journée, incapable de se contrôler. Enfin, dernier critère : la souffrance morale de l’enfant. Si l’enfant culpabilise, se replie sur lui-même, déprime, il faut absolument consulter.

Examen médical – comprendre le pipi au lit

L'objectif de l'examen médical est de comprendre les causes de l'énurésie, car celles-ci peuvent être multiples et complexes (5). Elles peuvent être liées à un seuil d'éveil élevé chez l'enfant, à une hyperactivité nocturne de la vessie ou à des troubles hormonaux qui expliquent la polyurie nocturne due à l'absence du pic de sécrétion d'ADH (hormone antidiurétique), ainsi qu'à des facteurs psychologiques tels que le TDAH.

Enurésie – quel médecin spécialiste ?

Qui consulter en cas d’énurésie nocturne ? En première intention, il convient de consulter le médecin traitant (6). C’est le médecin traitant qui, après examen clinique et échange avec l’enfant et ses parents, décidera, selon la cause suspectée, de diriger l’enfant vers un médecin ou un pédiatre spécialiste de l’énurésie, un pédopsychiatre ou un urologue (si l’enfant a une énurésie associée à des troubles mictionnels diurnes).

Desmopressine & énurésie – un médicament pour traiter

Il existe un traitement médical recommandé pour combattre l’énurésie infantile.

Enfant énurétique - quand prendre un médicament ?

Il est important de noter que le traitement de l'énurésie ne doit jamais être la première option envisagée. En effet, avant de proposer un traitement médicamenteux, il convient d'observer attentivement si les mesures générales, telles que les missions données à l'enfant, sont suffisantes pour réduire le nombre de nuits mouillées ou le volume des mictions nocturnes.

Si ces mesures ne suffisent pas à améliorer la situation, alors un traitement médicamenteux peut être envisagé. C’est le cas de la desmopressine, médicament pour arrêter d’uriner la nuit.

Comment agit la desmopressine sur l’énurésie ?

La desmopressine est un médicament pour traiter le pipi au lit. Il existe sous forme de comprimés pour les enfants. Il agit en en facilitant la réabsorption nocturne de l’eau par les reins par action sur l’hormone antidiurétique. Il nécessite un suivi régulier pour ajuster le dosage.

Desmopressine – danger et effets secondaires

La desmopressine n’est pas sans danger et effets secondaires (8), généralement en cas de surdosage. Ces effets secondaires sont des nausées, des vomissements, des céphalées, voire des convulsions. La desmopressine n’est donc pas prescrite contre l’énurésie sans ordonnance et nécessite un suivi médical.

Sources :

(1) https://www.vidal.fr
(2) https://www.ameli.fr
(3) https://www.vidal.fr/maladies/chez-les-enfants/enuresie-pipi-au-lit
(4) https://www.ameli.fr
(5) https://www.pipi-stop.ch
(6) https://www.doctissimo.fr
(7) https://www.ameli.fr
(8) https://archiveansm.integra.fr

Mis à jour décembre, 2023

Tags: Conseils et astuces , Traitements, L'énurésie au quotidien, 4 - 7 ans , 8 - 15 ans

Dr Christophe Philippe
Dr. Christophe PHILIPPE

Pédiatre, Centre Hospitalier de Plaisir

Articles associés

Découvrez nos produits

Trouvez le produit adapté pour votre enfant
Sous-vêtements de nuit absorbants garçon

Culotte énurésie absorbante pour garçon

Découvrir
Sous-vêtements de nuit absorbants fille

Sous-vêtement pour fille - culotte absorbante énurésie

Découvrir
Alèse protège-matelas absorbante

Protège matelas jetables et absorbants

Découvrir
Nos offres de réduction Nos offres de réduction
Merci de remplir les champs obligatoires.
Merci de remplir les champs obligatoires.
Merci de remplir les champs obligatoires.