Les traitements contre l’énurésie, L’efficacité des médicaments contre l’énurésie

Médicaments pour l’énurésie : sont-ils efficaces ?

L’énurésie nocturne est une forme d’incontinence transitoire la nuit. L’enfant émet involontairement de l’urine pendant son sommeil. L’énurésie infantile peut être primaire (c’est-à-dire que le contrôle de la vessie n’a jamais été opérationnel) ou secondaire (l’énurésie peut réapparaître à la suite d’une période de continence nocturne). L’énurésie infantile peut être liée à des affections ou troubles organiques ou psychologiques, mais elle est dans la grande majorité des cas "isolée". Les causes de l’énurésie sont multifactorielles. Elle peut être liée à une contenance vésicale trop petite, à une augmentation de la production d’urine pendant le sommeil et à un seuil d’éveil élevé chez l’enfant quand la vessie est pleine.

L’énurésie infantile touche de nombreux enfants, on estime qu’environ 15 à 20 % des enfants de 5 ans sont touchés (1). L’énurésie infantile guérit spontanément dans la très grande majorité des cas, mais la guérison peut prendre plusieurs années. L’enfant peut alors souffrir de problèmes psychoaffectifs (perte de confiance en soi, sentiment de honte…). Des solutions efficaces existent pour aider au mieux les enfants énurétiques. Un suivi régulier par un pédiatre ou un médecin qui s’efforcera d’expliquer et de déculpabiliser les enfants et les parents est essentiel. La prise de médicaments contre l’énurésie peut réellement aider à améliorer efficacement la situation et aider à la guérison.

Traitements énurésie – quels sont-ils ?

Parmi les traitements proposés pour l’énurésie, on trouve la desmopressine, qui est souvent prescrite en première intention. La desmopressine est un médicament agoniste de vasopressine, c’est-à-dire qu’il mime les effets de la vasopressine. Appelée aussi hormone antidiurétique, la vasopressine est une hormone hypophysaire ayant pour rôle de réabsorber l’eau au niveau du rein, créant une véritable action antidiurétique. L’ICCS (International Children’s Continence Society) recommande d’ailleurs l’utilisation de ce médicament en cas d’énurésie avec une émission de beaucoup d’urine (3).

Dans certains cas, l'oxybutynine peut être prescrite en association avec la desmopressine lorsque l'énurésie est accompagnée de troubles mictionnels tels qu'une hyperactivité vésicale. Cependant, ce traitement devrait être réservé aux spécialistes tels que les pédiatres spécialisés ou les chirurgiens urologues pour enfants.

Enurésie nocturne – dans quel cas prendre des médicaments ?

Prescrire des médicaments n’est pas chose aisée, et il faut prendre en compte avant tout les caractéristiques de l’énurésie. L’énurésie nocturne est souvent liée à un problème de production d’urine trop importante la nuit, à une production de vasopressine insuffisante ou à une petite vessie. D’autres facteurs peuvent jouer également, comme la constipation par exemple (les intestins appuyant sur la vessie pendant le sommeil). Heureusement, il existe des médicaments efficaces contre le pipi au lit. La desmopressine, qui mime les effets de la vasopressine, peut permettre de lutter efficacement contre la production trop importante d’urine.

Desmopressine – Effets

La desmopressine (ou acétate de desmopressine) est un médicament qui mime les effets de l’hormone antidiurétique. La desmopressine est un médicament se présentant sous le nom de Minirin ou Minirinmelt. La desmopressine permet ainsi d’augmenter l’activité antidiurétique en réabsorbant plus d’eau dans le rein. La desmopressine est donc très efficace quand l’énurésie est liée à une polyurie (émission d’une grande quantité d’urine). La prise de la desmopressine se fait le soir, et le médicament est généralement prescrit sur plusieurs mois. Celui-ci est très efficace puisqu’on estime que 70 % des enfants traités ont des troubles qui disparaissent ou s’atténuent grandement (2). L’acétate de desmopressine peut cependant provoquer quelques effets secondaires qu’il convient de surveiller. L’enfant peut avoir des maux de tête, des nausées, de la diarrhée, des douleurs au niveau du ventre ou se sentir fatigué. En cas d’effets secondaires, il est important de consulter son médecin pour que le traitement soit réévalué.

Oxybutynine – un médicament pour la vessie

L’oxybutynine (appelée ditropan) est un médicament dit "anticholinergique", ciblant la vessie qui agit directement sur le détrusor, un muscle de la vessie. Ce médicament est donc particulièrement efficace quand l’énurésie est liée à une hyperactivité de ce muscle. Il est en général prescrit conjointement avec un autre traitement médicamenteux. La durée du traitement à l’oxybutynine est généralement de quelques semaines, la HAS (Haute Autorité de santé) préconise une réévaluation du traitement entre 4 et 6 semaines (4). En effet, dans certains cas, l’oxybutynine peut provoquer des effets secondaires, comme une sécheresse de la bouche, des cauchemars ou encore une constipation. Là encore, si des effets secondaires surviennent, il ne faut pas hésiter à consulter son médecin pour que celui-ci ajuste le traitement.

Section 3

Médicament contre l’énurésie – quelle efficacité

À ce jour, les médicaments comme la desmopressine et les anticholinergiques restent les meilleurs médicaments pour traiter l’énurésie nocturne (1). Ces traitements médicamenteux peuvent être complétés par des systèmes d’alarme, qui ont le double avantage de ne pas provoquer d’effets secondaires et ont une action plus longue que les traitements médicamenteux. Ces systèmes permettent en effet à l’enfant d’associer la sensation de vessie pleine au réveil. Le système d’alarme serait donc efficace chez les enfants plus grands et avec des familles très motivées par l’emploi de tels systèmes. Si la desmopressine semble être efficace dans certains cas, certains auteurs préconisent de n’utiliser ce médicament que ponctuellement, par exemple lors d’un séjour chez un ami ou loin de la maison (5).

Sources :

(1) https://www.cochrane.org
(2) https://www.pharmaciengiphar.com
(3) Nijman R, Bower W, Ellsworth P, et al. Diagnosis and management of urinary incontinence and encopresis in childhood. In: Abrams P, Cardozo L, Khoury S, Wein A, eds. Incontinence, vol. 2. Plymouth, MA: Health Publication Limited; 2005. p. 965—1057.
(4) https://www.has-sante.fr
(5) https://www.sphere-sante.com
(6) https://www.has-sante.fr

Mis à jour décembre, 2023

Tags: Conseils et astuces , Traitements, L'énurésie au quotidien, 4 - 7 ans , 8 - 15 ans

Dr Christophe Philippe
Dr. Christophe PHILIPPE

Pédiatre, Centre Hospitalier de Plaisir

Articles associés

Découvrez nos produits

Trouvez le produit adapté pour votre enfant
Sous-vêtements de nuit absorbants garçon

Culotte énurésie absorbante pour garçon

Découvrir
Sous-vêtements de nuit absorbants fille

Sous-vêtement pour fille - culotte absorbante énurésie

Découvrir
Alèse protège-matelas absorbante

Protège matelas jetables et absorbants

Découvrir
Nos offres de réduction Nos offres de réduction
Merci de remplir les champs obligatoires.
Merci de remplir les champs obligatoires.
Merci de remplir les champs obligatoires.