COMPRENDRE LE PIPI AU LIT

Les méthodes de traitement de l’énurésie

Ce contenu m’a aidé
45

Les méthodes de traitement de l'énurésie

Les méthodes de traitement de l’énurésie

Des méthodes naturelles avant d’envisager les traitements

Des traitements existent contre l’énurésie. Cependant, il est conseillé de commencer par expérimenter des méthodes plus douces et naturelles. Par exemple, instaurer un passage aux toilettes juste avant d’aller se coucher. Ou encore, diminuer la quantité d’eau bue par votre enfant après 18h (attention cependant, il faut qu’il continue à boire normalement tout au long de la journée). Favorisez l’eau et diminuez au maximum les boissons gazeuses et sucrées.

Aussi, faites-en sorte qu’il puisse aller aux toilettes facilement durant la nuit, à l’aide d’une veilleuse dans chambre ou dans le couloir, par exemple.

Enfin, dédramatisez ! Cette énurésie n’est pas de son ressort, il est donc inutile de le gronder, et encore plus de le punir. Au contraire : rassurez-le en lui expliquant que ces pipis au lit sont passagers, et que beaucoup d’enfants sont dans le même cas.

Les alarmes STOP-PIPI contre l’énurésie

Il existe des alarmes, sous forme de capteurs placés dans le sous-vêtement, qui sonnent dès que l'enfant urine afin qu'il se réveille et se rappelle qu'il doit se rendre aux toilettes. Il s'agit d'une méthode de conditionnement qui ne devrait être proposée qu'à l'enfant très motivé et plus âgé (> 10 ans) pour lequel les autres prises en charge de l'énurésie auraient échoué. Cette méthode de traitement de l'énurésie devra être interrompue si l'alarme STOP-PIPI est mal tolérée par l'enfant (anxiété, fatigue...) ou par l'entourage (réveils des parents ou de la fratrie) , d'autant plus que le retentissement psychologique à moyen ou long terme et les effets sur le sommeil de l'enfant n'ont jamais été évalués.

La psychothérapie, une solution en cas d’énurésie secondaire

Les causes du pipi au lit peuvent être psychologiques. Lors d’une énurésie secondaire par exemple(lorsque l’enfant recommence à faire pipi la nuit alors qu’il est propre depuis quelques temps), on peut supposer que l’enfant subit un mal-être, une anxiété, un changement qui le stress (nouvelle classe, divorce des parents, nouvel enfant dans la famille…).

Alors qu’en cas d’énurésie primaire, on se tournerait plutôt vers des problèmes physiologiques,comme des soucis de vessie ou des troubles hormonaux.

De ce fait, consulter un médecin généraliste permet de déterminer la cause de l’énurésie et orienter les parents vers le bon traitement. Si les solutions naturelles ne fonctionnent pas, vous pouvez échanger avec un pédopsychiatre, qui saura trouver la cause des inquiétudes de l’enfant.

Les médicaments contre l’énurésie

Le seul traitement médicamenteux indiqué contre l’énurésie est la « Desmopressine ». Il permet la réabsorption de  l’eau par les reins. Ce traitement ne peut être prescrit par votre médecin qu’en cas d’échec des mesures générales bien observées par votre enfant (voir « le calendrier des missions »). Il doit impérativement boire suffisamment d’eau dans la journée, ne plus en boire une heure avant de se coucher et, bien entendu, vider sa vessie avant de dormir.

TÉMOIGNAGES

J’ai eu le même problème et j’en ai parlé avec mon fils. Je lui ai expliqué exactement ce qu’il se passait.

_ Camille, 37 ans

vous souhaitez nous confier votre témoignage ?

Contactez-nous via notre formulaire de contact !

Echantillon gratuit  Drynites

HAUT DE PAGE